Qui partage:

Imprimer

TOMBER EN AMOUR

on .

Fr. Pedro Arrupe, sj 

Il n’y a rien de plus pratique
que de trouver Dieu,
c’est-à dire, de tomber en amour
d’une façon finale et absolue.  

Ce que vous aimez,
ce qui saisit votre imagination,
aura des conséquences sur tout. 

C’est ce qui décidera
ce qui vous fera sortir du lit le matin,
ce que vous ferez de vos soirées,
comment vous passerez vos weekends,
ce que vous lirez,
qui vous connaîtrez, ce qui vous crèvera le cœur,
ce qui vous émerveillera de joie et de gratitude. 

Tombez en amour!  Restez en amour.
et cela décidera tout!

Pâques est aussi un temps propice pour renouveler les gestes et les pratiques personnelles qui garde en vie notre relation amoureuse avec Dieu!  Trouvez le temps de faire cela …

S. Charito Gorgonio

Imprimer

La vocation est un appel au Bonheur!

on .

La vocation est un appel au Bonheur!  Doucement l’appel est clair : mon bonheur à moi, est en Dieu  comme sœur de la Présentation de Marie. Je me souviens qu’il y avait beaucoup de jeunes sœurs dans ma paroisse, et le couvent était ouvert aux jeunes de l’école.  Nous partagions le travail, la joie et leur foi exubérante.

J’ai commencé à réfléchir au sujet de ma vocation vers l’âge de douze ans… J’ai étudié à la Présentation pendant 16 ans.  Puis j’ai pensé que c’était le moment de tenter l’aventure.

J’ai enseigné pendant plusieurs années, travaillé à l’Institut Biblique, à Rome, pendant dix ans.  De retour aux Etats Unis j’ai enseigné l’anglais aux émigrés pendant près de vingt ans.  Ce fut de bonnes années, cette possibilité d’être en contact avec les nécessiteux,  dans la salle de classe, mais aussi en leur rendant beaucoup d’autres services.  Ce fut mon « expérience missionnaire » ! Rejoindre ces jeunes adultes qui ont du mal à s’adapter à une terre étrangère, fut une grande grâce pour moi.

Puis je suis venue à Castel.  Ici, il y a plus de temps for Dieu, pour le laisser me « saisir » comme jamais je ne le lui ai permis !

La vie est bonne ; il y aura toujours de la souffrance, des échecs, de  tout ce  en quoi consiste la vie humaine, ce  qui exige qu’on se tourne constamment  vers l’essentiel, le Seigneur lui-même. C’est Lui qui nous maintient heureuses et enthousiastes !

Après 50 ans de vie religieuse, je réalise avec profonde reconnaissance que « Tout est grâce ! ».  Le Christ se sert de tout, et nous mène au centre de notre propre cœur où Lui-même nous accueille avec tendresse.

Sr. Colette Auger 
Provínce de Manchester

 

 

Imprimer

Avec Toi, ma vie donnée

on .


"Il m'a aimée et s'est livré pour moi …."
Gál. 2,20

J'ai eu la chance de naître dans une famille chrétienne, la fille unique avec 4 frères. Très aimée et gâtée. Sans faire de grandes choses pour ma part j'ai appris une manière de vivre, avec une atmosphère simple qui était famille, affection et Dieu.
La foi héritée je devais la faire personnelle et ainsi se fait petit à petit la séduction d’un TOI et d'un : TOUT! Ce qui enracine ma vie dans peu de convictions, mais profondes … jusqu'à vouloir être religieuse de la Présentation de Marie.

Ma conviction fondamentale : Oui ..., avec TOI, MA VIE DONNÉE. Sentir l'expérience qu’avec Jésus de Nazareth comme centre, le sens de ma vie est de la donner; la mettre au service des autres, éprouvant ainsi une vie accompagnée, une vie habitée et vécue comme réponse à une Personne qui m’a choisie, il m'a regardée et m'a aimée d'abord. C'est mon projet, être moi-même en Lui, être Lui en moi et les deux ... être UN!

DIEU est mon climat, mon atmosphère et ma vie peut seulement être réponse à son Amour pour toujours. En faisant l’expérience personnelle je veux consacrer ma vie à ce que d'autres personnes connaissent, éprouvent et découvrent l'amour de Dieu dans leur réalité quotidienne, pleinement sûre de celui qui est un chemin avec beaucoup de sens et un projet de bonheur.

       Mais : pourquoi mon offrande dans cette Congrégation ?

Sûrement, parce que plusieurs fois ce qu'importe ce n'est pas tant ce que nous faisons, mais comment nous le faisons et à la Présentation simplement, je reconnais ma famille et je m'identifie avec qu’elle.

  • Je l’aime parce que son esprit est celui de Jésus Christ; et dans la pratique il y a des milliers de gestes dans tout le monde dans lesquels on voit que les Sœurs essayent de vivre cet esprit : dans l'éducation des petites écoles, les collèges ou l'université Marie Rivier …, dans la vie partagée près des plus pauvres, dans les dispensaires, les missions, près des handicapés, des orphelins … Pour cela, je veux aider à construire ce monde meilleur en permettant à d’autres de Le connaître et en faisant aimer Jésus de Nazareth là où je me trouve.
  • J’aime sa simplicité et son esprit de famille.
  • J’ai choisi la Présentation de Marie pour la force de sa spiritualité et l'importance que Marie Rivier donnait à cette vie intérieure unie au Christ.
  • J’ai choisi la vie Communautaire pour aller ensemble à la mission et parce que nous sommes plus -  beaucoup plus voulant vivre la même vie, dans 20 pays et cela donne à mon cœur les dimensions de tout un monde.
  • J’ai choisi la Présentation de Marie pour le sens profond qu'elle a de la Présence : vivre en présence de Dieu et découvrir dans les événements ses pas; et vivre présente aux hommes, en leur transmettant joie et tendresse, écoute et accueil, amour et miséricorde. Je veux que ma vie soit là, disponible, comme un pont tendu constamment entre les hommes, entre l'homme et Dieu… bien orientée.
  • J’ai choisi la Présentation de Marie pour son esprit d'adoration et d'offrande, pour son amour pour Marie.

Comme vous pouvez voir il y a beaucoup de motivations dans mon option. Il y a déjà quelques années que je suis religieuse et en chemin j'ai appris que la vie ne consiste pas à être parfaite, mais à y aller en portant des égratignures, des signes et des cicatrices, parce que nous cheminons en nous impliquant, en partageant, en nous remplissant et en nous vidant avec d'autres vies avec lesquelles nous avançons. Le cœur se remplit d’histoires, d'événements, d'illusions, de réussites et d'erreurs qui le modèlent moins parfait, mais plus humain. Le chemin m’apprend qu’il faut s’efforcer et le fait de cheminer m'apprend à avoir un regard gratuit chaque jour …, que nous ne pouvons pas tout faire et que l’empressement n’est pas bon…, que l’essentiel est de trouver le sens de sa vie, et pour moi, c’est être une Sœur de la Présentation de Marie, qui avec toutes les autres Sœurs des autres 20 pays, veut être dans le monde la présence de JÉSUS-CHRIST : une présence proche des pauvres d'aujourd'hui, pour construire un monde plus juste et meilleur, avec plus de cœur et pour tous, en permettant de connaître et en faisant aimer le Visage du Ressuscité.

Que Marie, notre Mère intercède pour chacune de nous devant Dieu pour que nous soyons pleinement heureuses chacune dans notre vocation.

 Bon chemin!

S. Mª del Mar, pm

Imprimer

Mon âme glorifie le Seigneur pour mes cinquante ans de vie religieuse.

on .

Mon âme glorifie le Seigneur pour mes cinquante ans de vie religieuse.  Si j’ai pu arriver à ce moment privilégié de pouvoir célébrer 50 ans de vie consacrée, c’est bien dû à une seule raison.  Comme fille de Marie Rivier, j’essaie bien fort de mettre le Seigneur toujours devant moi et Il a été pour moi mon rocher et ma force.  C’est sa fidélité qui a fait jaillir ma fidélité.  Sans lui, je n’aurais jamais pu faire quelque chose de bien.  C’est son appel qui a réveillé en moi une réponse d’amour et de confiance.  En réalité, je suis étonnée et émerveillée de toutes les merveilles que le Seigneur a fait pour moi et en moi.  En toute sincérité, je dis : « Comme il est beau et bon d’être une Sœur de la Présentation de Marie, de vivre dans ce beau Temple où abondent les grâces de Dieu. »  

Sr. Anne Marie Noveda
Philippine Province 

Imprimer

Ce qui rentre par nos yeux, cela reste souvent!

on .

J’ai été élève près d’une religieuse diocésaine. En la voyant agir, je l’ai admirée et un profond désir d’être comme elle est né en moi. Dans un pèlerinage marial, je me suis approchée d’une Sœur de la Présentation, je lui ai parlé de mon désir et j’ai demandé son aide. De là, un long processus est né.

En 2009 je suis entrée comme aspirante. La façon d’être des Sœurs m’a semblé répondre à mon désir. Et voilà qu’aujourd’hui, avec la grâce de Dieu, je suis postulante. Je me sens très heureuse.  Que Dieu affermisse mes pas et fasse de moi une bonne religieuse.

Deolinda Pedro
Postulante, Province du Mozambique